restauration meubles Chantilly oise - restauration de meubles Val d'Oise - restauration meubles Hauts-de-France - ebenisterie d'art Oise -  restauration meubles Senlis -  ebenisterie d'art Senlis - cannage rempaillage de sièges Oise - restauration meubles Aisne - restauration meubles Paris - ebenisterie d'art Paris - restauration  - meubles Chantilly -  ebenisterie d'art Chantilly - ebenisterie d'art Hauts-de-France -  restauration meubles Seine et Marne -ebenisterie d'art Seine et Marne - restauration meubles val d'Oise -  ebenisterie Val d'Oise -restauration meubles Pierrefonds - ébénisterie d'art Pierrefonds - restauration meubles Reims - ebenisterie d'art Reims - restauration meubles Seine et Marne - ebenisterie d'art Seine et Marne -  restauration meubles Compiègne -  ebenisterie d'art Compiègne - restauration meubles Paris - ebenisterie d'art Paris -restauration meubles val-d'oise - ebenisterie d'art val d'oise - restauration meubles Lamorlaye - ébénisterie Lamorlaye - restauration meubles Gouvieux - ébénisterie d'art Gouvieux - restauration meubles Hauts-de-Seine - restauration meubles Tours - ébénisterie d'art Tours - restauration meubles Amiens

Restauration de menuiseries anciennes, Oise, Val d'Oise, Hauts-de-France, Seine et Marne, Paris.

Introduction

L'artisanat a perdu, face à l'industrie, son propre langage formel né du matériau et de la fonction.Lartisanat a abandonné sa position indépendante, il n'est plus qu'un "appendice" à la fabrication industrielle, sous forme d'atelier de montage, comme c'est souvent le cas pour le plombier, le mécanicien, ou le menuisier du bâtiment. Ainsi les bases du savoir et des pratiques artisanales se perdent.

L'ouvrier spécialisé a pris la place de l'artisan! Par la force des choses, l'artisanat s'est éloigné lui aussi de ses origines. La demande en produits artisanaux de haute qualité s'est sensiblemnt réduite suite à la fabrication industriel

Atelier d hermand reparation de menuiseries restauration de meubles anciens

Le mot menuisier du mot minitarus qui signifie : ouvrier travaillant de menus ouvrages n'était pas, Jusqu'au XIV siècles, exclusivement réservé aux travailleurs du bois. Tous les corps d'états manuels, tels qu'orfèvres, potiers, etc, étaient divisés en deux catégories :  les  grossiers, qui faisaient les gros travaux et les menuisiers qui faisaient les petits travaux. On était orfèvre menuisier ou orfèvre grossier, on était mercier grossier quand on ne faisait pas la mercerie au détail.

Jusqu'au XIV siècles les charpentiers de la grande cognée et les charpentiers de la petite cognée, selon qu'ils faisaient les gros travaux de charpente ou les petits travaux intérieurs ne formaient qu'une corporation sous le nom de  : charpentiers -huchiers. Mais à la suite d'une requête envoyée par ces derniers en 1371 à Hugues Aubriot, Prévôt de Paris ils furent détachés du corps des charpentiers et formèrent la communauté des huchiers, on les nommait aussi huissiers du mot huis qui signifie porte.

Parquet atelier d hermand

Ce n'est que quelques années plus tard, par une sentence de Hugues Aubriot, rendue le 4 septembre 1382, que les huchiers reçurent le nom de menuisiers parce qu'ils amenuisent et rendent les bois menus au moyen d'outils tranchant comme la varlope le rabot  les bouvets etc.

Suivant les régions le nom de menuisier prirent des noms différents ils étaient des escrimiers dans l'Est et le Nord-Est, des fustiers dans le midi, des huchiers dans le Lyonnais des coffriers à Paris. Jusque vers le milieu du XVIIIe siècles, menuisiers et ébénistes ne formèrent q'une seule communauté les huchiers -menuisiers. Mais à cette époque le meuble avait atteint un tel développement qu'il nécessita une transformation et en 1751 un dédoublement eut lieu et donna naissance à la corporation des menuisiers -ébénistes.

Parquet de versailles atelier d hermand

Date de dernière mise à jour : 23/01/2021